Polyter Horticulture | Comment obtenir un développement racinaire accéléré en réduisant la consommation d’eau

Polyter Horticulture

Voici un court extrait vidéo tiré de l’émission FUTURE MAG qui présente un essai grandeur nature réalisé avec Polyter dans une exploitation horticole sur 20.000 plants de Dipladenia.

Les résultats montrent un développement racinaire spectaculaire à 4 mois par rapport aux témoins.

80% d’eau en moins ont été nécessaires pour obtenir ce résultat par rapport au témoin.

 

Pendant la durée de vie du Polyter, 5 ans en moyenne, la plante va faire corps avec celui-ci.

Les racines vont spontanément s’enrouler autour du produit, riche en éléments nutritifs et en engrais, et l’entrainer de plus en plus profondément dans le sol.

 

Des racines qui se greffent au Polyter

Les racines vont littéralement se greffer sur le Polyter. Quand on regarde des racines de plantes cultivées avec Polyter, on voit de façon évidente qu’il y a association entre la plante et le Polyter.

Polyter, c’est un peu comme un puits et un garde manger pour les plantes. C’est aussi un garde manger avec un réfrigérateur, car on a constaté que la particularité du Polyter est d’abaisser la température du sol, ce qui est très important, car la plante n’a plus aucun stress, d’où un développement optimisé du végétal, des fleurs et des fruits.

 

Un test grandeur nature en exploitation horticole

Un test grandeur nature viens d’être lancé sur la variété phare de l’exploitation horticole présentée dans la vidéo, le Dipladénia.

2 grammes de Polyter par litre de substrat suffisent. Le test a été réalisé sur 20.000 pots d’une variété blanche de Dipladénia : 50% avec Polyter, 50% sans. 4 mois plus tard, le bilan comparatif est indiscutable :

Avec Polyter,

On voit un développement racinaire spectaculaire. Les racines sont bien cheminées autour et au fond du pot, et réparties de manière homogène dans l’ensemble du substrat. C’est très important pour la continuité du développement du végétal. Cette culture est menée avec très peu d’eau et le substrat est pratiquement sec.

 

Sans Polyter,

On voit que le développement racinaire est beaucoup plus faible, et que la répartition n’est pas du tout la même : les racines se sont surtout développées dans les premiers centimètres du substrat (en surface). Il n’y a pratiquement pas de racines dans les 2/3 inférieurs du pot.

 

 

Si vous avez des questions ou des remarques à formuler, n’hésitez pas à laisser un commentaire (Un espace est prévu à cet effet, tout en bas de cette page).

Nous nous engageons à répondre à toutes vos questions dans les meilleurs délais.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *