Présentation de Polyter par son créateur

 

Des plantes qui poussent en plein désert avec 80% d’eau en moins

« Philippe Ouaki Di Giorno est ingénieur agronome et a inventé un produit très particulier appelé Polyter, qui permet aux plantes de pousser en plein désert avec 80% d’eau en moins.

Polyter, ce sont de petits granulés verts, issus de la chimie organique, et totalement dégradés par les bactéries au bout de 3 à 5 ans. [Les granulés de cet hydrorétenteur sont composés à 95% de cellulose, un des constituants principaux des végétaux]

La particularité de Polyter, c’est que les racines des plantes s’y associent, créant une espèce de symbiose.

Quand on mélange Polyter dans de l’eau, Polyter gonfle et solidifie l’eau. Grace à cela, on a la possibilité de conserver l’humidité, même dans du sable : on créé alors un disponible en eau et en éléments nutritifs dans le sol, au plus près des racines.

Dans un sol structuré argilo-humique, quand on apporte 1 litre d’eau, 80% de cette eau est perdue. Il ne reste donc que 20% pour la plante. Quand il pleut, ou quand on irrigue, une grande partie de l’eau n’est donc pas utilisée par la plante. Lorsqu’on est dans une zone où le sol est complètement sablonneux, on peut aller jusqu’à 96% de perdu : sur 1 litre d’eau qui tombe dans un désert de sable, seuls 40 ml sont utilisés, soit l’équivalent de 2 verres d’eau seulement.

Avec ce procédé, il suffit même de mettre 1/2 litre d’eau, et 96% de ce 1/2 litre d’eau est utilisable par la plante.

En plus, quand une plante reçoit de l’eau, elle est toujours en « parallèle de cet apport ». Avec Polyter, Philippe Ouaki Di Gionrno est arrivé à ce que les plantes se greffent d’elles même, et créent une sorte de symbiose entre Polyter et les racines. Ce qui fait que « la plante fait son propre self service, et c’est la première fois que cela existe« . Elle se sert au moment où elle en a vraiment besoin, pas au moment où on l’arrose. Même si on est un super agronome ou un agriculteur, on ne sais jamais quand la plante a besoin d’eau et d’éléments nutritifs. La plante elle, connait exactement ce moment là. « En faisant cette association Racines-Polyter, on change toutes les données ».

 

Une masse racinaire multipliée par 5

Et ce qui est très intéressant, c’est que, lorsque les racines se greffent, on multiplie par 5 la masse racinaire des plantes. 5 fois plus de masse racinaire qui rentre en profondeur et qui stabilise les sols.

« La plante est également optimisée : on gomme le stress, on optimise son potentiel génétique latent » qui se révèle. La plante se développe alors beaucoup plus rapidement, et est plus résistante aux maladies.

Dans les régions en France où on a des problèmes de sécheresse et de nappe phréatique, on peut maintenir des productions fruitières à très haut niveau.

 

Une technologie de rupture pour l’agriculture

On est sur une technologie en rupture qui est en train de changer les choses. Polyter permet de recréer des sols. Avec Polyter, on peut recréer la vie dans des sols complètement inertes : en Nouvelle Calédonie, des experts français, américains et allemands sont partis pour trouver des solutions pour les sols pollués au nickel dans les ancienne mines. A chaque fois qu’ils essayaient de trouver des techniques, soient les plantes restaient naines, soient elles mourraient, parce qu’il y avait trop de métaux lourds. Philippe Ouaki Di Giorno a mis en place ses protocoles (pépinière, puis mise en terre avec Polyter). « Résultat : 100% de réussite, et les arbres poussent 3 fois plus vite que dans un sol non pollué ». En un an, on a des arbres d’1,80 m avec les fleurs et les fruits. Aujourd’hui, dans les développements en Nouvelle Calédonie, la technologie Polyter est devenue obligatoire.

Du coup, Philippe Ouaki Di Giorno se sent une responsabilité du point de vu de son invention. Maintenant que ça marche et qu’il obtient des résultats partout où Polyter est employé dans le monde, il considère qu’il doit faire au mieux pour que le plus grand nombre puisse l’utiliser.

 

Des productions de tomates multipliées par 5 avec la même quantité d’eau

La technologie Polyter est tellement révolutionnaire que Philippe Ouaki Di Giorno a reçu des propositions énormes de grandes firmes semencières et phytosanitaires, mais il les a toutes refusées pour des raisons étiques. Il se sent le garant d’une technologie, d’autant plus qu’il a vu de ses propres yeux les résultats sur le terrain. Par exemple, au Sénégal, en donnant 1 kg de Polyter à des villageois qui faisaient du maraîchage, avec la même quantité de graines et d’eau, leur production est passée de 400 kg de vilaines tomates à 2 Tonnes de belles tomates. Cela permet de créer de la richesse et du développement.

Il faut que les utilisateurs comprennent qu’on a une technologie qui peut leur apporter un énorme développement économique.

Son invention a été saluée par tous les ministres. Tous l’ont félicité pour son invention ! Mais cela s’est arrêté au stade de belles lettres de félicitations. A quoi ça sert ?

Ce dont a besoin Philippe Ouaki Di Giorno, s’est que sa technologie soit utilisée par le plus grand nombre parce qu’elle est réellement efficace et qu’elle change toutes les données économiques et culturales. Polyter est l’équivalent de l’arrivée du tracteur en France après-guerre. Tout le monde l’utilisera un jour, parce que ce sera évident.

Philippe Ouaki Di Giorno aimerait créer une dynamique avec des gens qui ont la même volonté que lui : des agriculteurs leaders.

Des ONG ont compris l’intérêt de Polyter et travaillent à son homologation dans le monde entier pour appliquer cette nouvelle technologie sur des programmes de plantations de vergers, de forêts, etc. Comme c’est le cas aujourd’hui en Mongolie, où Polyter va planter 5000 ha de forêt.

Enfin, pour donner une idée de  combien coûte l’utilisation de Polyter : pour un pied de tomate, on ne met que 3 grammes par plant. Ce qui revient à une dizaine de centimes.

 

 

Si vous avez des questions ou des remarques à formuler, n’hésitez pas à laisser un commentaire (Un espace est prévu à cet effet, tout en bas de cette page).

Nous nous engageons à répondre à toutes vos questions dans les meilleurs délais.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *